top of page

Women on the Move X GlobeDreamers "À la rencontre de femmes ayant créé leurs projets à impacts!"

Dernière mise à jour : il y a 1 jour

Avec une période d’immersion de six mois, le projet "Women on the Move” est une aventure engagée, qui vise à créer un réseau de femmes à travers le monde afin de mettre en lumière des témoignages d'espoir pour les générations futures. Incluant une dimension solidaire, ce dernier s’engage en faveur de l'association Room To Read, qui lutte pour l’égalité des sexes via la formation et l'autonomisation des jeunes filles à l'échelle mondiale. A l’origine de ce projet, il est question d'une étudiante particulièrement aventureuse, nommée Chloé Portais.

Actuellement en master de communication, médias et industries créatives au sein de Sciences Po Paris, il s'agit d’une personne très engagée sur les questions de genre, notamment au travers de ses engagements au sein des associations Politiqu'elles et Refugee Women's Centre. Agée de 25 ans et diplômée d’une licence en journalisme, Chloé souhaite mobiliser ses compétences afin de créer un réseau de femmes engagées qui passent à l’action.


Ainsi, nous vous invitons à découvrir les objectifs et aspirations de cette aventure plus en détails, au travers de ses inspirations ainsi que de son programme.

Un constat du quotidien

Comme expliqué précédemment, le projet “Women on the Move” souhaite créer un réseau de femmes leaders à travers le monde, pour encourager la communauté féminine à réaliser ses rêves ainsi que ses ambitions. Plus largement, il est question d'offrir au genre féminin un espace commun de réflexion et de stimulation en récoltant et partageant des portraits de femmes, engagées et inspirantes, qui repoussent les frontières de l'impossible.


Avec un départ prévu le 1er février 2023, cette expérience souhaite répondre à un constat spécifique, à savoir que les femmes débordent d’idées et de projets mais manquent de rôles-modèles féminins afin de se projeter et agir en leurs sens. Ces dernières sont également influencées par le concept d’assignation genrée, c’est-à-dire d’attribution d’une place et de rôles en fonction de leur sexe, ce qui les conforte dans un schéma d’inaction.


En effet, Chloé Portais s’est aperçue de ses enjeux durant ses propres réflexions concernant la suite de sa vie professionnelle, via l’observation des femmes de son entourage. Elle a donc décidé de créer son propre projet afin de montrer la voie et donner vie à des histoires passionnées. Pour cela, elle compte réaliser un itinéraire en train et traverser 17 pays, entre Paris et Singapour, dans le but d’interroger une femme par étape.


Une volonté de transmission

Au-delà de la construction d’une communauté de femmes à travers le monde, Chloé souhaite faire émerger des modèles féminins, à la tête de projets à impacts, et les valoriser au sein d’un livre ainsi que des conférences dans des écoles et entreprises. Durant son voyage, elle compte donc interviewer des femmes aux parcours différents (qu’ils s'agissent d’artistes, sportives, ingénieures, etc), afin d’illustrer la diversité des actions possibles à mener, tout en contextualisant du point de vue des enjeux spécifiques de chaque pays.

De fait, il est donc question de retrouver toutes les informations abordées ci-dessus, sous forme d’interviews ou encore d’articles, sur le compte Instagram du projet, “women_on_the_move_”. Il s’agit là d’un point particulièrement important pour notre porteuse de projet qui souhaite diffuser les valeurs de son initiative, en créant une communauté bienveillante de femmes connectées pour s’informer, s’inspirer et se soutenir.


Par ailleurs, il semble important de souligner que la décision de Chloé de réaliser cette aventure seule n’est pas anodine, puisqu’elle souhaite illustrer la place croissante des femmes dans le secteur de l’exploration, un milieu largement représenté par la gente masculine. Elle tient également à démontrer la totale faisabilité de son projet et encourage d’autres femmes à se connecter à la joie profonde de l’aventure, en partageant la citation qui l’a elle-même inspirée pour trouver le nom de son initiative, “Women of the Move”.


« L’avenir repose entièrement sur ce que chacun de nous fait chaque jour ; un mouvement, ce ne sont que des gens qui bougent. » - Gloria Steinem

Un projet solidaire

Pour rappel, cette initiative s’est engagée en faveur de la structure associative Room To Read, qui œuvre à l’échelle mondiale afin de garantir une éducation à tous les enfants, notamment les jeunes filles dans l’optique d’une meilleure égalité des sexes. Présente dans 20 pays, cette dernière collabore avec les gouvernements locaux, les écoles et les familles pour sensibiliser à l’importance de l’éducation ainsi que concevoir des programmes spécifiques qui visent à développer l’autonomie et la confiance en soi. Dès lors, notre porteuse de projet souhaite dédier 10% de sa cagnotte afin de participer aux actions de cette structure.


Néanmoins, son objectif de cagnotte n’est actuellement financé qu’à hauteur de 66%, soit un montant de 2797€ sur un total de 4230€. Si vous souhaitez soutenir notre porteuse de projet ainsi que “Women on the Move”, nous vous invitons à vous rendre sur la page suivante et à réaliser des donations ou encore des contreparties.


bottom of page